France,  Nuit insolite,  On a testé...

Un week-end dans le Cantal


Tiens, et si on dormait à l’indienne cette nuit ? Retour sur notre week-end dans le Cantal !

Nous avons trouvé une bonne adresse qui proposait de dormir dans des tipis. Je te décris un peu le décor qui assure dépaysement : des grandes tentes blanches et une structure en bois, qui s’isole au milieu d’un lac avec des départs de randonnées à foison, dans la région du Cantal.

Tu commences à nous connaître maintenant, tu t’imagines bien que notre aparté ne se résume pas qu’à ça !

Pour se rendre dans la Cantal depuis chez nous, nous sommes passés par le département du Puy-de-Dôme, aux alentours du Mont Dore, où le Puy de Sancy, point culminant du Massif central, était malheureusement sous la neige et impraticable.. Frustrés de ne pas pouvoir voir le site phare du coin, nous n’avons pas désespérés, et nous nous sommes promenés au Lac Pavin.

× Le Lac Pavin

Le lac Pavin est d’origine volcanique, et pour la petite histoire, se référerait à un “lac d’épouvante” d’après son latin. Pourtant, nous étions bel et bien émerveillés devant ce paysage, mais aussi par le fait de marcher sur le tour d’un ancien volcan, maintenant rempli d’eau, qui laisse des sensations étranges et étonnantes. C’est une belle promenade au milieu de la nature, où la verdure et les arbres ont pris le dessus sur le tour de l’ancien volcan. Il reste une petite pépite à découvrir !

Le tour du lac se fait rapidement, environ 45min, bien que pour nous, qui adorons nous arrêter profiter des paysages que le tour du lac nous offre. Il est possible de louer des barques et de ramer sur le lac, mais aussi y pêcher.

[ Il faut que tu te gares tout près du restaurant qui se trouve sur une rive du lac. Un bel endroit convivial pour se restaurer ! Puis, chausses tes chaussures de rando, le tour du lac peut être boueux, et quelque peu inondé. ]

× Le village de Salers

Qui dit Cantal, dit Salers ! Un magnifique petit village typique de la région, avec ses ruelles en pierres, ses toits en lauzes où nous ressentons bien sa richesse volcanique. Salers est réputé pour ses fromages fabriqués dans les burons du Cantal, avec le lait de ses célèbres vaches de Salers ! Ce village te laissera flâner dans ses belles ruelles qui dégagent un émerveillement, avec ses boutiques de saucissons et fromages artisanaux délicieux, à rapporter et déguster avec tes proches.

Puis, en partant de Salers, il est important d’aller voir les burons de Salers, que l’on peut visiter d’avril à fin septembre, bien que nous y sommes aller fin avril, ils étaient encore fermés..


× Dormir dans un tipi

Après une journée de découverte du pays, nous arrivons enfin à ce domaine où nous allons pouvoir faire une danse du feu ! Nous avons eu la chance d’avoir une grand tipi pour 6 personnes, ce qui nous a ravis ! On s’installe et partons se promener tout près du site. Nous découvrons le superbe lac de tout près mais aussi de tout haut, avec la traversée d’une passerelle himalayenne !

Bon okay, dormir dans un tipi ça change, c’est sympa à faire, mais ça demande du temps ! Il faut allumer le feu pour se réchauffer car au mois d’avril, il fait pas chaud ! Mais il est assez dur à gérer, on t’explique^^ Au sommet, où tout les bois se relient, un trou est présent et sert de cheminée pour le feu. De l’air entre par l’entrée, et ressort par le sommet afin de recréer le principe d’une cheminée, et le tirage se fait par un bois pris dans la toile du tipi, et il faut sortir dehors dans le froid pour ouvrir ou fermer le tirage afin de gérer le feu. Mais le problème c’est que soit on étouffe dans la fumée du feu, soit on se les caille en plein courant d’air !

Une fois la technique maîtrisée par Monsieur [oui, le bois à déplacer pour le tirage est assez lourd pour une Dame !], c’est une ambiance très chaleureuse qui s’en dégage, une nuit qui sort de l’ordinaire. Un panier repas offert est apprécié avec des spécialités aux choix, on le déguste et aux rythmes des craquements des braises, les discussions durent une bonne partie de la nuit, lorsque la fatigue de la journée arrive !

C’est une belle expérience que l’on vous recommande, où l’on apprend à vivre différemment, le temps d’une soirée agréable et apaisée. Sauf quand bien sur, quand l’on se réveille de froid et qu’il faut sortir dehors ouvrir le tirage pour relancer le feu… Heureusement, que Monsieur est là ! A vivre en couple ou en famille !

On te donne la bonne adresse: les Tipis de Cantales.

Le lendemain, au réveil, petit déjeuner sous le tipi, et douche dans un cabanon aménagé tout en bois, qui réchauffe de la nuit fraîche passée. Enfin prêts, nous voilà partis sur la route, dans l’idée de découvrir encore la région des puys.

◊ Promenade dans un ancien verrou glaciaire

Pour terminer notre week-end, sur la route du retour on aperçoit un panneau intrigant qui nous à mené au Gorges du Pas de Cère. Un beau moment de marche dans un ancien verrou glaciaire, qui aujourd’hui nous montre une source d’eau accompagnée de ses cascades.

Site emblématique du Carladès, c’est un verrou naturel qui a ralenti la progression du glacier, puis la rivière Cère a continué la lente érosion amorcée par la glace. Pars pour une petite balade et découvres ce spectacle unique fait de parois hautes de 30 mètres au milieu desquelles coule la Cère.

Toute une promenade est aménagée, bien sur il faut être un poil équipé, notamment en chaussures de randonnée, car ça grimpe pas mal ! Passage sur un ponton en bois, décor avec des parapluies comptant l’histoire du site, et belvédère proposant un panorama sur la cascade de la Roucolle. Il faut compter environ une heure pour faire l’aller-retour jusqu’au belvédère.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *