Itinéraire : Athènes et les Cyclades

Itinéraire : Athènes et les Cyclades

Les villages aux maisons blanches et aux dômes bleus, les traces archéologiques de leur passé, ses îles aux paysages époustouflants, ses plages d’une panoplie de couleurs irréelles, du sable noir au blanc, en passant par du sable rouge et son eau turquoise… Oui, c’est parti pour 2 semaines en Grèce à la découverte des Cyclades !

Au départ d’Athènes, les Cyclades sont à portées de main. 24 îles au milieu de la mer Egée. Toutes ont un petit quelque chose à voir, le choix est pas si facile… Sans hésitation, nous ne pouvons pas rater Santorin ! D’autres îles sont incontournables pour leur vie nocturne, d’autres immanquables par leur panorama. Mais la Grèce, c’est les villages typiquement blancs avec leurs volets bleus, que l’on ira voir de plus près avec une halte à Paros. La Grèce, c’est aussi des paysages à couper le souffle, des plages surprenantes, que l’on oubliera jamais du côté de Milos…

Tous deux unis, nous prenons notre envol depuis Genève. C’est en basse saison que nous avons choisi ce voyage, pour une question de budget (deux à trois fois moins cher qu’en haute saison), de chaleur et de touriste ! Le soleil a été au dessus de notre tête quasiment tous les jours, on a pris des couleurs, voir peut être trop pour certain !

Pour deux semaines sur place et un vol avec escale, le billet aller-retour, nous ai revenu à 220€.

Parcourir les îles est très simple, il suffit avant tout de réserver les trajets en ferry. Pour les 3 îles prévues, c’est 130€ dépensés sur GreekFerries.

L’itinéraire: 1 demi-jour à Athènes près du port de Pirée

2 jours à Paros

4 jours à Santorin

3 jours à Milos ( si vous pouvez, restez y plus longtemps ! )

3 jours à Athènes

2 jours à Paros

La première journée à Athènes a servi à attendre le ferry qui partait le lendemain matin du port de Pirée. Cependant, il existe un port plus près de l’aéroport mais les prix sont plus élevés.

Paros c’est des villages en hauteur, aux rues pavées de pierre, elles mêmes entourées de peinture blanche, qui donne ce merveilleux cachet. C’est aussi des plages et des sites naturels extraordinaires. Sur cette île, les grecs vous accueillent avec plaisir.

Dès notre arrivée au port, Angie, notre hôte nous attendait, pour faire le transfert jusqu’à son hébergement. C’est une maison, en bordure de la vieille ville de Parikia, et noyée dans les bougainvillées qui s’ouvre à nous. Angie nous reçoit chaleureusement et est d’une gentillesse incomparable, elle nous invite dans le studio réservé au sol dallé typique de la Grèce. De suite, on s’imprègne de l’atmosphère grecque. Le soir, Angie nous apporte un petit plateau apéritif avec pain, tarama, olives et œufs. Étonnés, ce fût avec grand plaisir que nous le dégustons ! Cette hôte donne beaucoup et les échanges sont constructifs, vous pouvez réserver chez elle les yeux fermés.

A 5 min à pied du port, les 2 nuits pour 50€ (tarif hors saison). Le site pour la réservation: Angie’Studios.

4 jours à Santorin

L’inévitable île de Santorin et son histoire volcanique, ses villages accrochés à la falaise, aux piscines suspendues en bord de mer, sa caldeira forte en couleur, son volcan protégé par l’île qui l’entoure, ses plages de sable noir, sa fameuse Red Beach qui t’étouffe de chaleur et ses couchés de soleil à Oia envahi de touriste.

Arrivés au port d’Athinios, il faut trouver le bus local en direction de Fira. Village où l’on a très bien dormi. Beaucoup de guides vous conseilleront de loger à Oia, certes, la vue est splendide, mais les touristes qui viennent par milliers gâchent un peu toute cette magie…

La préférence se penche pour Galatia Villas, qui loue chambre et petit studio. Avec en prime, une piscine très petite mais toute mignonne et qui n’attend que toi! A 10 min à pied de la station de bus, 4 nuits en studio pour 150€ : Galatia Villas.

Par contre, il faut se méfier des horaires de bus en direction du port, qui changent tous les 2 jours et qui ne certifient pas toujours un bus à l’heure où le ferry quitte l’île.

3 jour à Milos

ILE COUP DE CŒUR !

Une multitude de plages, chacune d’une allure irréelle et qui vous fera chavirer à coup sûr… La nature prend le dessus, les touristes se font très rares, et le paradis blanc nous émerveille ! Les locaux sont très touchants, le peu de touristes sur l’île deviennent des amis le tant de quelques jours, grâce à l’ambiance qu’émet les habitants sur l’île.

A 10 min à pied du port d’Adamas, 2 nuits en studio tout rénové, pour 50€ : Galanis Rooms, avec vue sur la mer ! (Tous les logements de l’article sont moins cher sur booking.com)

3 jours à Athènes

L’Acropole et son Parthénon, l’incontournable de la capitale ! A part quelques beaux quartiers, les autres sont tagués à chaque coin de rue, des immeubles sont abandonnés et se délabrent, cette facette d’Athènes nous a laissé un peu déçus. Quand on empreinte une rue, il arrive qu’on s’y sente bien, et au fil de la rue, elle devient sinistre et laisse s’installer un petite peur, puis elle redevient jolie et plaisante ! C’est une sensation étrange d’arpenter ces rues.

Pour explorer le site de l’Acropole, le budget n’était pas celui que l’on avait prévu… D’ailleurs vous lirez dans les guides de voyage, pour notre part, Lonely Planet, que l’entrée est à 12€ et donne un accès gratuit à tous les autres sites archéologiques de la villes. Eh bien NON ! Les tarifs ont changés l’année 2016, et il faut compter 20€ seulement pour l’Acropole. L’Agora romaine, l’Agora antique et autres sont obligatoirement payants… Mais à moins de vouloir voir les colonnes de très près, vous pouvez ne pas payer l’accès et vous en verrez tout autant !

 

Les prix des logements est loin d’être le même que sur les îles..

Dans le quartier de Street-art de Psiri, à 10 min à pied du plein centre, où vous aurez accès à tout ce qu’il faut voir, on a dormi au Psiri City Loft de l’agence Concierge Athens. C’est un loft à porte blindée, dans un immeuble qui n’est pas très rassurant, qui a du être squatté, dans une rue qui fait un peu peur et qui est bruyante et dont le son remonte jusqu’au logement, mais la rue qui y est perpendiculaire est très prisé le matin et le soir. Malgré ceci, il est super bien situé, l’agence est cool, je vous le conseille à moitié à cause de son aspect apeurant, mais sinon il est super.

L’agence Concierge Athens, 2 nuits pour 120€.

Pour finir notre séjour, notre vol étant très tôt le matin, nous n’avions pas d’autres solutions que de dormir près de l’aéroport. Peu de choix, et prix élevés, nous avons choisi le Sofitel, où nous nous sommes reposés avant de reprendre le travail le lendemain… On a profitez de la piscine et du spa pour terminer les vacances en beauté ! 180€ la nuit…

Quand partir en Grèce ?

A partir de Pâques, les magasins et excursions touristiques commencent à se réveiller. C’est encore la basse saison, les logements sont très abordables. Sur les Cyclades, il faisait encore un peu froid pour se baigner, 20°C, mais l’eau turquoise à 14°C te tente tellement que la sensation de froid te passe au-dessus ! Les touristes sont encore rares, ce qui laisse le temps aux discussions avec les locaux. Par contre, à Santorin, déjà en basse saison, le tourisme est étouffant à Oia, alors imaginez en plein été !

A Athènes, il fait plus chaud, déjà 30°C, les promenades sont pesantes sous ce soleil, prévoyez d’y aller tôt le matin.

Pour une question de budget de logement, la basse saison est aussi préférable. En haute saison, les prix peuvent doubler ou tripler !

..

Le budget

Entre 600 et 1200€, par personne, en basse saison pour 2 semaines.

Nous étions en Grèce à partir du 18 Avril, donc en basse saison, le séjour de 2 semaines nous est revenu à environ 800€ tout compris.

220€ d’avion

130€ de ferry pour rejoindre les îles

370€ d’hébergement ( sans compter la nuit au Sofitel que vous pourrez largement vous passer après nos conseils, préférez prendre l’avion en fin d’après-midi ! )

100€ de location voiture + 30€ d’essence

120€ d’excursions et de visites

Pour les repas, tout dépend si vous profitez des restaurants pour goûter les spécialités grecques, car il faut savoir qu’en Grèce, ils servent le plat au milieu de la table et vous vous servez et partagez ! Il faut compter environ 10 à 15€ par personne.

 



3 thoughts on “Itinéraire : Athènes et les Cyclades”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *