France

Randonnée les Lacs des 7 Laux

C’était un samedi où la pluie était annoncée. Jeunes que nous sommes, on a gardé nos plans pour cette journée. Et finalement on a eu chaud ! Chaud aux mollets et aux cuisses 😉 Oui, c’était risqué de laisser Jean-Baptiste décider de la randonnée, il ne recule devant rien, les km et le dénivelé c’est easy pour lui, mais moins pour nous ! Mais on peut pas le nier, il sait où nous amener pour mériter une belle récompense. Prêts ? On te promet que tu ne souffrira pas autant que nous !

LES LACS DES 7 LAUX – 13 km – 7h avec les pauses ! – 1100m D+


Point de départ : Parking à Haut Bréda, vers le Gîte l’Essentiel

Quelques kilomètres au frais, au milieu de la forêt. On ne le cache pas ça grimpe pas mal, pendant une grosse heure. On sort enfin des bois pour découvrir un replat de courte durée. D’ici, on désespère un peu car les lacs nous paraissent encore bien trop loin. Et là, ça ne rigole plus, on prend un chemin sur notre gauche, enjambons un petit torrent d’eau qui tombe dans le vide ensuite. Le chemin se dessine tout doucement sous nos yeux, pour laisser paraître toute sa complexité… Il faut crapahuter. Roches après roches, marches après marches, mais attention des marches très hautes, on s’imagine en haut et espérons que les lacs soient tout près^^ À la place, un énorme bout de montagne se dresse devant nous.

 

Puis s’ensuit une montée en lacet. Encore quelques pas en avant pour découvrir la vue sur la station des 7 Laux dans notre dos. Un passage avec un câble pour s’aider une dernière fois. Et nous voilà enfin devant le premier lac. Le lac noir, il porte bien son nom, il n’est pas exceptionnel, bien qu’il soit d’un joli vert émeraude, c’est le plus petit et le moins beau. Il ne faut pas être déçu à ce moment là ! C’est ensuite qu’on tombe sous le charme de cette rando.

On se promène entre le lac Carré, le Lac de la Motte et le Lac Cottepens. De jolis petits îlots au milieu de certain lac. Une couleur bleue magnifique. Les montagne autour de nous. Le cadre nous émerveille. On profite de la vue encore et encore.

Le lac Carré, derrière le barrage et la maison EDF, que l’on prend tous pour le refuge dès qu’on le voit. L’accès au refuge des Sept Laux se fait en traversant les deux petits ponts sur les retenues d’eau. Ici on est à 2135m d’altitude. Fiers on peut l’être 🙂 Il faut compter à partir de 18€ la nuit au chaud (pensez à réserver avant !). Pour info, au refuge,  le permis pêche est en vente.

Le lac de la Motte s’ensuite. Un petit pont et le lac de Cottepens est sous nos yeux. Il est le plus grand des Lacs des Sept Laux. Voici les 4 Lacs que nous avons découvert. Le Lac Blanc n’est plus si loin. Bien qu’on s’imagine qu’il y ai 7 lacs, je peux vous confirmer qu’il y en a plus. On vous laissera les compter 😉 Il parait qu’ils sont tous de plus en plus beaux…

 

 

 

Pour ceux qui ont prévu de dormir en refuge, le mieux est de continuer la randonnée jusqu’aux prochains lacs qui sont encore plus beaux (il parait !). Car nous n’avions pas le temps d’aller jusqu’au dernier. Pour les plus aventureux, on vous conseille de bivouaquer au lac de la Sagne.

Pour redescendre, nous avons pris le chemin par le chalet du Gleyin, où un passage obligé au milieu de pierrier, à flanc de falaise. Même en descente ce chemin est plus que sportif, il est long, et assez difficile, au final nous ne conseillons pas de monter par ce côté, peu rassurant niveau sécurité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *